Poezii
Romanian Voice
Nichita Stãnescu
L'état immobile

C'aurait été un péché, une honte de m'envoler
C'aurait été trahison
si d'un coup je devenais léger
la masse de la Terre, son poids
qui vaut à même mon amour pour soi
le changer sur quelconque hauteur ou pensée
l'amour de cet immense globe et lourd à tort
Ie changer pour la mort.

Si je me transformais en deux ou en trois
j'aurais pu le laisser tel le bétail sans pâturage
et telle la lumière
Mais sans son oeil caché pour la prière.
Je suis juste parce qu'il m'existe encore.

Mais long est le conte et sanglant le décor. . .


Retournez à Stãnescu